• +34 952 372 885
  • info@ufeandalousie.org

Author Archive Michel Géhin

Cercle de lecture, 4e Trimestre 2019, 1er Trimestre 2020

Rentrée cercle de ;lecture

PROGRAMMATION DES PROCHAINS CERCLES DE LECTURE

Le 15 octobre 2019 nous reprenons nos activités et c’ est avec plaisir que je vous retrouverai pour partager ces moments de discussion et de découverte (trop courts à mon gré ).
 
 – Le 15 octobre 2019 Prisca VANIER présentera « 21 leçons pour le 21 iéme siècle  » écrit par Y.N.HARIRI.Cet ouvrage faisant suite à « HMO SAPIENS » et « HOMO DEUS » connait un succès mondial, mérité selon certains ,usurpé selon d’ autres .C’est la raison pour laquelle vous êtes tous conviés pour y débattre .Il s’agit de notre futur et nous avons une obligation morale d’y réfléchir et de participer à l’élaboration de ce monde à venir .
 
– Le 19 novembre 2019 Michel RENNES nous fera un exposé avec pour sujet « les chemins de fer andalous entre la fin du 19 ieme siècle et le début du 20 ieme siècle. Pour ce faire, Michel RENNES utilisera les documents laissés par son aïeul qui a dirigé les travaux de modernisation et d’agrandissement des voies ferrées de la province à cette époque. Ce témoignage, véritable document historique, mérite toute notre attention car il été une des clés du développement de la province .
 
 
– Le 17 décembre 2019 Sylvie DORIOL nous parlera du livre « ASSASSINS » de Jean Paul DELFINO véritable travail d’investigation sur la mort d’Emile ZOLA. Dans la période troublée du procès du capitaine DREYFUS sa prise de position en faveur de DREYFUS   lui amena de nombreux ennemis, aussi les hypothèses privilégiant son assassinat sont pertinentes et méritent d’être relatées. Cependant ,faute de témoignages directs ,il est difficile de valider la thèse de l’ assassinat. La mort de ZOLA  restera un mystère.
 
Nous ferons ensuite le pot traditionnel de fin d’année .
Changement dans la programmation 2020
Suite à la participation du cercle de lecture au projet proposé par Sofia Goycoolea, le cercle de lecture du 21 janvier versera sur le livre de Mary Shelley « Frenkestein », afin de participer à un débat avec les autre club de lecture de la Bibliothèque  d’Arroyo de la Miel, sur le livre en question et les implication et conséquences actuelles de l’intelligence artificielle et la robotique. Ce débat aura lieu, le mercredi 29 janvier, dont l’horaire sera communiqué  par la Bibliothèque. 
 
– En février 2020 Jacques DAIRAUX présentera l’aviateur, ou plutôt un des pionniers de l’aviation, son aïeul  Maurice COLLIEX qui imagina et construisit un des premiers « aéroplanes ». Il expérimenta les premiers hydroglisseurs et créa la première école de pilotage en FRANCE.
 
– En mars 2020 je vous parlerai d’Alexandra DAVID-NEEL exploratrice et écrivain(e) qui avait connaitre au monde occidental le TIBET et le bouddhisme tibétain.
  
-En avril 2020, ce sera la surprise…
 
Amitiés à tous et je compte sur vous.
  
Michel GEHIN

Sur les traces d’un employé des chemins de fer: Emile Rennes

Le cercle de lecture organisé à la bibliothèque municipale de Arroyo de la Miel, vous propose de partir sur les traces d’un ingénieur qui a participé à la création des première ligne de chemin de fer.

Notre rendez vous mensuel est prévu le mardi 19 novembre, à 19h00

Sur les trace, à Malaga, d’un employé des chemin de Fer:
Emile Rennes: 1868-1946
Les Chemins de fer andalous avaient besoin en 1900, d’un ingénieur, de matériel et la Traction. Ainsi , mon père, Émile Rennes  a commencé, à Malaga en 1901, sa carrière de cheminot. En 1920, il est devenu sous directeur de cette Compagnie des Chemins de fer andalous, d’origine  française (1865). 
Charentais, fils d’un des premiers cheminots, mon père vécu à Malaga jusqu’à sa retraite en 1931, décidée par le Ministère sous la République espagnole. 
Passionné par son travail, il a apporté des progrès évidents, autant pour les voies de chemin de fer, les locomotives à vapeur que pour l’attelage automatique des wagons. Il fit électrifier la ligne qui allait de Linares au port d’Alméria, la première en Espagne.
Il se servit d’un appareil photographique pour garder des traces des nombreux déraillements.
Dans une des malles du grenier de sa maison à Malaga, nous avons trouvé des photographies inconnues des cheminots de Malaga et du Matériel roulant, du début du siècle passé, parfaitement conservées dans l’obscurité,
en plus d’une centaine d’autres, déjà connues dans la famille.
Nous publions ses « Traces à Malaga » grâce aux mémoires rédigées par son  fils unique qui se préparait à le suivre, comme 3ème génération d’ingénieurs des Chemins de fer.
Un siècle plus tard, nous avons voulu rendre compte de cette histoire peu connue de l’Andalousie.

Cercle de lecture.

Mardi 15 octobre à 19h00, Prisca Vanier vous présentera  » 21 leçons pour le XXIᵉ siècle », lors du cercle de lecture animé par Michel Géhin, à la bibliothèque municipale d’Arroyo de la Miel,  Benalmadena.

Après  » SAPIENS » qui explorait le passé de notre humanité et  » HOMO DEUS  »  la piste d’un avenir gouverné par l’intelligence artificielle,  » 21 LEÇONS POUR LE 21ieme SIECLE «  nous confronte aux grands défis contemporains.
Pourquoi la démocratie libérale est-elle en crise? Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle guerre mondiale? Que faire devant l’épidémie de « fake news »? Quelle civilisation domine le monde: l’Occident, la Chine ou l’islam? Que pouvons -nous faire face au terrorisme? Que devons nous enseigner aux enfants?
Avec l’ intelligence, la perspicacité et la clarté qui ont fait le succès mondial de ses deux précédents livres,Y. N HARARI décrypte le 21siècle sous tous ses aspects-politique, social, technologique, environnemental, religieux, existentiel… Un siècle de mutations dont nous sommes les acteurs auquel,  si nous le voulons réellement,  nous pouvons encore redonner sens par notre engagement. Car si le futur de l’humanité se décide sans nous? Nos enfants n’échapperont pas à ses conséquences.

MICHEL GÉHIN

Cercle de lecture

autisme.001

Le 18 Juin 2019, à 19h00, je vous présenterai, dans la salle réservée à cet effet dans la bibliothèque municipale de Benalmadena, Arroyo de la Miel,  le livre co-écrit par SEVERINE LEDUC et DAVID GOURION « Eloge des Intelligences atypiques. Pas comme les autres plus que les autres »  Aux éditions Odile JACOB.

 
Le sujet de ce livre est l’AUTISME. « Maladie » Soignée jusqu’aux années 70 par des électro chocs, des médicaments anti-dépresseurs, enfermement dans des hôpitaux spécialisés.
Aujourd’hui l’AUTISME n’est plus considéré comme une maladie. Les chercheurs ont découvert que le cerveau d’un autiste est doté d’une plus grande densité de neurones avec beaucoup plus de connexions que dans le cerveaux d’un individu dit normal. Ce qui a pour conséquence une partielle ou totale inadaptation au monde dit normal. En contre partie cet individu atypique développe des capacités intellectuelles hors du commun.
Les exemples sont nombreux: Albert Einstein, Vincent Van Gogh, Georges Lucas, Marc Zuckerberg.
Exemples illustrés par cette citation d’Einstein « Tout le monde est un génie. Mais si l’on juge un poisson par son habileté à grimper dans un arbre, il passera sa vie entière à croire qu’il est stupide. »
Selon des études menées aux USA 1 personne sur 59 est autiste.
 
La présentation sera suivi, par le traditionnel, pot de clôture annuelle.

Cercle de lecture

L’Edit de Fontainebleau, signé par Louis XIV, le 18 octobre 1685, révoque  l’Edit de Nantes par lequel Henri IV, en 1598, avait octroyé une certaine liberté de culte aux Protestants.

Les églises Réformées disparaissent et les Protestants sont contraints à la clandestinité ou à l’ exil.  Ceux -ci perdent également leur identité sociale. Refusant l’abjuration deux cent mille d’entre eux s’enfuient de FRANCE vers les pays protestants d’ EUROPE appelés « pays du Refuge ».
Seule voix critique, VAUBAN, dans son « Mémoire pour le rappel des Huguenots » adressé à LOUVOIS en 1688 dresse le bilan catastrophique de l’Edit de FONTAINEBLEAU:
-fuite des capitaux.
-fuite de nombreux artisans.
-baisse catastrophique du commerce.
-fuite des militaires huguenots.
-fuite de nombreux intellectuels.
 
       Sans résultat car, en FRANCE, approbation est quasi-unanime.
      Notre ami MEINRAD BUSSLINGER, lui même Protestant, nous présentera son livre « L’apport économique et culturel des Huguenots aux pays du Refuge ».
L’auteur y développe un aspect méconnu de la révocation de l’Edit de NANTES à savoir ses conséquences paradoxales : pertes matérielles pour la FRANCE et simultanément accroissement de son rayonnement grâce au « savoir faire » de ces exilés.
MEINRAD BUSSLINGER, une fois terminé ses études à GENEVE et à HARVARD fait une brillante carrière d’homme d’affaires international. Retiré, il décide en 2010 de réaliser un rêve d’enfance: écrire la Saga des Huguenots en exil. Après cinq années de recherches, sans formation spécifique, rassemblant une incroyable documentation, il couche sur papier son rêve. En 2016 son ouvrage, véritable thèse d’historien, est éditée.
Je vous invite à nous rejoindre le 21 mai  2019 à 19h00, à la Bibliothèque municipale de Arroyo de la Miel, pour rencontrer et écouter MEINRAD BUSSLINGER.
 
MICHEL GEHIN

Cercle de lecture Marbella

Pour  des raison indépendantes de notre volonté, le prochain cercle de lecture est reporté au vendredi 7 juin.                                                                                                                           
Michel Géhin vous donne rendez-nous  à 19h00,  au club de Golf « El Campanario » pour discuter autour du livre de Yuval Noah Harari, « 21 leçons pour le XXIeme Siècle »
Dans un monde noyé sous les informations inutiles, le pouvoir, c’est la clarté. La censure ne s’exerce pas en bloquant le flot d’informations mais en inondant les gens par une avalanche de désinformation et de divertissement. 21 leçons pour le XXIe siècle éclaire ces eaux troubles en se penchant sur les questions les plus urgentes de l’humanité.

Pourquoi la démocratie libérale est-elle en crise ? Dieu est-il de retour ? Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle guerre mondiale ? Que signifie la montée au pouvoir de Donald Trump ? Que faire devant l’épidémie de « fake news » ? Quelle civilisation domine le monde : l’Occident, la Chine ou l’Islam ? L’Europe devrait-elle laisser sa porte ouverte aux migrants ? Le nationalisme peut-il résoudre le problème des inégalités et du changement climatique ? Que faire face au terrorisme ? Que devons-nous enseigner à nos enfants ?

Des millions d’entre nous ne peuvent s’offrir le luxe de chercher une réponse à ces questions car nous avons des choses plus urgentes à régler : travail, enfants, parents âgés. Malheureusement, l’Histoire ne fait pas de concessions. Si le futur de l’humanité se décide sans vous (car vous êtes trop occupés à nourrir et changer les couches de vos enfants), vous et vos enfants n’échapperez pas aux conséquences. C’est on ne peut plus injuste – mais qui a dit que l’Histoire était juste ?

Un livre n’offre pas de nourriture ou de vêtements, mais peut clarifier les choses et ainsi œuvrer pour l’égalité des chances. Si ce livre encourage ne serait-ce que quelques personnes à débattre de l’avenir de notre espèce, il aura rempli son rôle.

 

 

LE LIVRE

Alors que Sapiens examinait le passé de l’humanité et que Homo Deus explorait la piste d’un avenir gouverné par l’intelligence artificielle, 21 leçons pour le XXIe siècle marque une pause et se penche sur les grandes questions contemporaines. Que se passe-t-il aujourd’hui ? Quels sont les plus grands défis actuels ? A quoi devons-nous prendre garde ?

21 leçons part des idées explorées dans les deux précédents livres pour prendre le pouls du climat mondial actuel. Il en aborde différents aspects politiques, technologiques, sociaux et existentiels, et met l’accent sur l’impact qu’ils ont sur notre vie quotidienne. En présentant ces défis contemporains complexes de façon claire et accessible, le livre invite le lecteur à analyser les valeurs, le sens et l’engagement personnel dans un monde agité et incertain.

Cercle de lecture grand Marbella présente: « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley

Le  vendredi 22 mars à 19h00, je vous propose de discuter autour du célèbre  ouvrage d’Aldous Huxley, « le meilleur des monde ».

Les persones intéressées  à continuer la soirée, sont priées de bien vouloir me le faire savoir, afin de réserver une table au restaurant…

Résumé:

Défi, réquisitoire, utopie, ce livre mondialement célèbre, chef-d’œuvre de la littérature d’anticipation, a fait d’Aldous Huxley l’un des témoins les plus lucides de notre temps.
« Aujourd’hui, devait écrire l’auteur près de vingt ans après la parution de son livre, il semble pratiquement possible que cette horreur s’abatte sur nous dans le délai d’un siècle. Du moins, si nous nous abstenons d’ici là de nous faire sauter en miettes… Nous n’avons le choix qu’entre deux solutions : ou bien un certain nombre de totalitarismes nationaux, militarisés, ayant comme racine la terreur de la bombe atomique, et comme conséquence la destruction de la civilisation (ou, si la guerre est limitée, la perpétuation du militarisme) ; ou bien un seul totalitarisme supranational, suscité par le chaos social résultant du progrès technologique. »

Bienvenue au Centre d’Incubation et de Conditionnement de Londres-Central. À gauche, les couveuses où l’homme moderne, artificiellement fécondé, attend de rejoindre une société parfaite. À droite : la salle de conditionnement où chaque enfant subit les stimuli qui plus tard feront son bonheur. Tel fœtus sera Alpha – l’élite – tel autre Epsilon – caste inférieure. Miracle technologique : ici commence un monde parfait, biologiquement programmé pour la stabilité éternelle… La visite est à peine terminée que déjà certains ricanent. Se pourrait-il qu’avant l’avènement de l’État Mondial, l’être humain ait été issu d’un père et d’une mère ? Incroyable, dégoûtant… mais vrai. Dans une réserve du Nouveau Mexique, un homme Sauvage a échappé au programme. Bientôt, il devra choisir : intégrer cette nouvelle condition humaine ou persister dans sa démence…

Cercle de lecture: l’Empreinte Eau

 Le mardi 19 mars a 19h00, dans le cadre du cercle de lecture, à la bibliothèque municipale d’Arroyo de la Miel, Ketty Minarro, nous présenterai « L’empreinte EAU » de Daniel Zimmer.                                                                                                                       L’eau, une ressource stratégique et pourtant mal connue ? C’est ce que démontre Daniel Zimmer, agronome de formation et chercheur en hydrologie, qui a acquis une expertise internationale en dirigeant notamment le Comité mondial de l’eau. Dans cet ouvrage, clair comme un manuel, il nous permet d’identifier les différentes réserves de cette ressource vitale ainsi que ses principaux usages. Ainsi faut-il distinguer « eau bleue » (des rivières), « eau verte » (de pluie) et « eau grise » (ou dégradée). S’y ajoute la notion d’« eau virtuelle », celle présente dans les biens de consommation, en particulier alimentaires, et qui voyage à travers les échanges commerciaux. Le concept récent d’« empreinte eau », qui donne son titre à l’ouvrage, désigne quant à lui toutes les ressources en eau nécessaires pour la fabrication d’un produit. À l’aune de cette typologie, l’auteur reconsidère dans une première partie le cycle géologique de l’eau à l’échelle planétaire. On y découvre notamment la part essentielle de l’agriculture dans la consommation d’eau mondiale, essentiellement pluviale. La dimension géopolitique est soulignée dans le second temps de l’ouvrage où sont abordées les dépendances actuelles entre les régions du monde, plutôt pauvres en eau, comme l’Afrique et le Moyen-Orient, et les régions plus riches, telles que l’Amérique ou l’Asie du Sud-Est. L’analyse se termine par un panorama complet des tensions à venir et de solutions possibles pour la gestion de l’eau à l’échelle des pays, à celle des entreprises ou encore pour les consommateurs.

Cercle de lecture

Cette fille unique du puissant duc d’Aquitaine Guillaume X devint reine de France, à l’âge de quinze ans, ayant épousé, en 1137, l’héritier du trône, devenu, quelques jours plus tard, le roi Louis VII. Belle, gaie, sensuelle, d’une nature chaude et ardente, Aliénor élevée dans le luxe et le raffinement des cours du Midi se lassa vite d’un mari qu’elle accusait d’avoir des moeurs de moine. Passionnée,  insoumise, amoureuse, étonnement moderne, dans un monde d’hommes très misogyne, elle va bouleverser la cour de France. Première Reine de France à partir en croisade, elle sera aussi la première reine à être divorcée . Moins de deux mois après son divorce, elle devient reine d’Angleterre. C’est son incroyable histoire, que vous propose de découvrir Isabelle Betton, qui présentera  » La Révolte » . Deuxième livre de  Clara Dupont-Monod, sur Aléonor d’Aquitaine, qui vous sera présenté lors du prochain cercle de lecture qui aura lieu à la Bibliothèque municipale d’Arroyo de la Miel,  mardi 19 février à 19h00, le rendez-vous mensuel du cercle de lecture, proposé et  dirigé par Michel Gehin.

Cercle de lecture Grand Marbella

L’Edit de Fontainebleau, signé par Louis XIV, le 18 octobre 1685, révoque  l’Edit de Nantes par lequel Henri IV, en 1598, avait octroyé une certaine liberté de culte aux Protestants.

Les églises Réformées disparaissent et les Protestants sont contraints à la clandestinité ou à l’ exil.  Ceux -ci perdent également leur identité sociale. Refusant l’abjuration deux cent mille d’entre eux s’enfuient de FRANCE vers les pays protestants d’ EUROPE appelés « pays du Refuge ».

Seule voix critique, VAUBAN, dans son « Mémoire pour le rappel des Huguenots » adressé à LOUVOIS en 1688 dresse le bilan catastrophique de l’Edit deFONTAINEBLEAU:
-fuite des capitaux.
-fuite de nombreux artisans.
-baisse catastrophique du commerce.
-fuite des militaires huguenots.
-fuite de nombreux intellectuels.
Sans résultat car, en FRANCE, approbation est quasi-unanime.
Notre ami MEINRAD BUSSLINGER, lui même Protestant, nous présentera son livre « L’apport économique et culturel des Huguenots aux pays du Refuge ».
L’auteur y développe un aspect méconnu de la révocation de l’Edit de NANTES à savoir ses conséquences paradoxales : pertes matérielles pour la FRANCE et simultanément accroissement de son rayonnement grâce au « savoir faire » de ces exilés.
MEINRAD BUSSLINGER, une fois terminé ses études à GENEVE et à HARVARD fait une brillante carrière d’homme d’affaires international. Retiré, il décide en 2010 de réaliser un rêve d’enfance: écrire la Saga des Huguenots en exil. Après cinq années de recherches, sans formation spécifique, rassemblant une incroyable documentation, il couche sur papier son rêve. En 2016 son ouvrage, véritable thèse d’historien, est éditée.
Je vous invite à nous rejoindre le 22 Février 2019 à 19h00, au Restaurant « El Campanario golf resort » pour rencontrer et écouter MEINRAD BUSSLINGER.
 
MICHEL GEHIN