• 00 34 666 66 66 66
  • info@gmail.com

Cercle de lecture Grand Marbella

Cercle de lecture Grand Marbella

L’Edit de Fontainebleau, signé par Louis XIV, le 18 octobre 1685, révoque  l’Edit de Nantes par lequel Henri IV, en 1598, avait octroyé une certaine liberté de culte aux Protestants.

Les églises Réformées disparaissent et les Protestants sont contraints à la clandestinité ou à l’ exil.  Ceux -ci perdent également leur identité sociale. Refusant l’abjuration deux cent mille d’entre eux s’enfuient de FRANCE vers les pays protestants d’ EUROPE appelés « pays du Refuge ».

Seule voix critique, VAUBAN, dans son « Mémoire pour le rappel des Huguenots » adressé à LOUVOIS en 1688 dresse le bilan catastrophique de l’Edit deFONTAINEBLEAU:
-fuite des capitaux.
-fuite de nombreux artisans.
-baisse catastrophique du commerce.
-fuite des militaires huguenots.
-fuite de nombreux intellectuels.
Sans résultat car, en FRANCE, approbation est quasi-unanime.
Notre ami MEINRAD BUSSLINGER, lui même Protestant, nous présentera son livre « L’apport économique et culturel des Huguenots aux pays du Refuge ».
L’auteur y développe un aspect méconnu de la révocation de l’Edit de NANTES à savoir ses conséquences paradoxales : pertes matérielles pour la FRANCE et simultanément accroissement de son rayonnement grâce au « savoir faire » de ces exilés.
MEINRAD BUSSLINGER, une fois terminé ses études à GENEVE et à HARVARD fait une brillante carrière d’homme d’affaires international. Retiré, il décide en 2010 de réaliser un rêve d’enfance: écrire la Saga des Huguenots en exil. Après cinq années de recherches, sans formation spécifique, rassemblant une incroyable documentation, il couche sur papier son rêve. En 2016 son ouvrage, véritable thèse d’historien, est éditée.
Je vous invite à nous rejoindre le 22 Février 2019 à 19h00, au Restaurant « El Campanario golf resort » pour rencontrer et écouter MEINRAD BUSSLINGER.
 
MICHEL GEHIN
Michel Géhin

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils