• ++34 952 372 885
  • info@ufeandalousie.org

Goeffrey Lo Pilato, coiffeur élu Meilleur entrepreneur 2015 à Marbella

Goeffrey Lo Pilato, coiffeur élu Meilleur entrepreneur 2015 à Marbella

Goeffrey Lo Pilato est un coiffeur talentueux mais surtout, un jeune entrepreneur francophone au succès grandissant si bien que la mairie de Marbella l’a élu meilleur entrepreneur de l’année 2015. Une belle récompense qui se veut porteuse d’espoir et d’encouragements pour tous nos compatriotes qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. Nous sommes allés à sa rencontre.

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je m’appelle Goeffrey Lo Pilato, j’ai 33 ans. Je viens de Belgique mais mes parents sont italiens. J’ai quitté la Belgique à cause… du temps ! Cela fait 11 ans que je vis à Marbella où j’ai monté mon propre salon de coiffure à Milla de Oro, à côté du Marbella Club.

Pourquoi avoir choisi Marbella ?

Lors de mon premier séjour en Espagne, je suis allé à Marbella et j’ai voulu y rester. A Marbella, il y a le beau temps, on se sent en sécurité. Je trouve que c’est un endroit assez magique.

Quel a été votre parcours en Espagne ?

Quand je suis arrivé en Espagne, j’ai travaillé dans le salon de coiffure Jacques Dessange. J’y suis resté 3 ans comme styliste. Ensuite, j’ai continué à travailler à mon compte et dans des hôtels de luxe. J’ai essayé Séville et Madrid avant de m’installer définitivement sur Marbella. Cela fait un an et demi que j’y ai ouvert mon propre salon.

Vous avez été élu Meilleur Entrepreneur 2015 à Marbella. Quel a été le secret de votre réussite ?

A la base je voulais faire un petit salon de coiffure, quelque chose de très simple, au final j’ai monté un château ! Je suis tombé amoureux de cet endroit : il y a un jardin, un parking, on est entre le Puerto Romano et le Marbella club, le meilleur endroit de Marbella. Avant il y avait des bureaux, j’ai donc dû mettre beaucoup d’énergie et toquer à toutes les portes pour que les clients sachent que nous avions ouvert un salon de coiffure. Au début, cela n’a pas été facile parcequ’il fallait se faire connaitre.

Ce qui je pense est à l’origine de mon succès, c’est que j’ai ouvert un salon totalement différent, avec un autre concept et une décoration comme « une maison ».
Nous travaillons le plus « naturel » possible avec des produits organiques, comme par exemple la gamme de produits écologiques de la marque américaine, John Master, qu’on ne trouve pas sur la Costa del sol. Notre lissage est sans formol, nos couleurs sont écologiques et n’ont pas d’amoniaque et nous utilisons la technique « shatuche class » pour des mèches fines qui donnent un effet naturel.

Le secret, c’est aussi l’attention du client. Ici, on propose de l’exclusivité. J’ai entre autres beaucoup de clientes et de célébrités qui cherchent la discrétion.

Avez-vous d’autres projets ?

Je dispose de 180m² de salon sur 3 étages dont 100 dédiés à la coiffure. Je souhaite ouvrir un espace dédié à l’esthétique et à la manucure/pedicure. Je suis également en attente de réponses pour ouvrir une franchise à Zurich.

Quel conseil donneriez-vous aux francophones qui souhaitent entreprendre ici ?

Le francophone recherche toujours le francophone, c’est une union. Il faut du temps avant de se faire connaitre : il faut donc être patient. Il faut aussi faire un travail différent. En tant que francophone, on appararaît plus sérieux : notre façon de travailler marque la différence.

Un mot sur l’UFE Andalousie ?

C’est une très belle initiative d’autant que nous sommes de plus en plus nombreux ici !

Plus d’informations sur le Salon Goeffrey Lo Pilato

Site internet: http://www.geoffreylopilato.com/
Page Facebook: Goeffrey Lo Pilato

 

admin

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils