• 00 34 666 66 66 66
  • info@gmail.com

GRAND DÉBAT NATIONAL Á L’ÉTRANGER

GRAND DÉBAT NATIONAL Á L’ÉTRANGER

LES PERSONNES INTÉRESSÉES Á PARTICIPER Á CE GRAND DÉBAT EN LIGNE PEUVENT LE FAIRE EN CLIQUANT ICI 🗣  OÙ ELLES SERONT DIRIGÉES SUR LA PAGE OFFICIELLE, PRÉVUE À CET EFFET.

Suite à la demande de nombreux Français, désireux de participer à ce grand débat, nous avons décidé de publier sur notre site,  des  informations pour apprendre comment y participer, facilitées par le biais de madame Samantha Cazebonne, Députée de la cinquième circonscription des Français de l’Etranger: Espagne-Portugal-Andore-Monaco.

 
 
 
 

Madame, Monsieur, 

Chers concitoyens, 

 

Permettez-moi de commencer ce message en vous souhaitant à toutes et à tous une excellente année 2019. Nous voici aujourd’hui, individuellement et collectivement, à un moment important de notre démocratie, un moment d’échange, d’expression, d’écoute et, je l’espère, de formulation de solutions partagées, en particulier sur les sujets suivants :

 

– la fiscalité et les dépenses publiques,
– l’organisation des services publics,
– la transition écologique,
– la démocratie et la citoyenneté.


Je souhaite sincèrement que chacun se saisisse de ce moment. Ce grand débat est pour nous, Français résidant à l’étranger, aussi important que pour nos compatriotes résidant sur le territoire national.


Si vous avez des messages à porter, des attentes à faire entendre, des solutions à proposer, saisissez-vous de cette opportunité.

 

Je souhaite en plus des contributions déposées, des débats spontanés, des stands que vous pourrez trouver si vous vous rendez en France, vous donner la parole de trois autres manières :  

 

par l’envoi de petites vidéos qui seront regroupées par thèmes, 


par l’envoi de mails et de votre photo, afin de réaliser un “mur de doléances”, en quelque sorte, avec vos messages et photos en arrière-plan car il me semble important de poser des visages défendant des propositions.

 

Vos contributions, si vous le souhaitez, seront mises en ligne  sur mon site et transmises comme contribution publique au collège indépendant chargé de la restitution du grand débat national. Les vidéos, mails et photos sont à envoyer à mathilde.archambault@clb-an.fr accompagnés du formulaire de consentement du droit à l’image et d’utilisation des données personnelles que vous trouverez sur mon site internet (formulaire de consentement). 

 

par l’organisation de six temps d’échanges en circonscription (le 12/02 à Monaco, le 13/02 à Madrid, le 14/02 à Lisbonne, le 15/02 à Faro, le 20/02 en Andorre et le 21/02 à Barcelone) où je serai présente mais par souci de neutralité, le débat se fera sous la houlette de citoyens volontaires ou d’élus consulaires tenant le rôle d’animateurs, et avec une diffusion via Facebook live afin de permettre à ceux ne pouvant se déplacer d’y participer. Un résumé vidéo de ces moments sera également réalisé. Les dates et lieux vous seront confirmés par l’envoi d’une invitation dans les prochains jours. 


Je ne pourrai malheureusement pas me déplacer davantage au cours de ces deux mois impartis (du 15 janvier au 15 mars), car je dois également organiser la présentation de mon rapport sur l’avenir de l’enseignement français à l’étranger, au plan national et international, sur la même période.

 

Enfin j’aimerais que ce moment d’écoute, d’échange soit aussi un moment où tous ceux qui considèrent qu’être français est une chance et une fierté l’expriment, car si nous pouvons être critiques et considérer que tout peut être amélioré, reconnaissons aussi ce qui fonctionne, ce qui fait que la France est un grand pays aux valeurs chargées d’Histoire. Dimension dont nous prenons pleinement conscience lorsque nous sommes hors de France. 

 

Pour conclure, j’aimerais que le respect puisse être le dénominateur commun à tous les temps d’échanges et de débat, c’est un principe essentiel. Pour ma part, je refuse que l’incivilité ou l’injure puissent être un mode de communication. J’ai, professionnellement depuis 25 ans, lutté contre cela et il me serait difficile de l’accepter aujourd’hui sur les réseaux sociaux autant qu’à travers les courriers ou échanges oraux. 

 

Je vous remercie par avance pour tout ce que vous apporterez au débat public et à la France.

 

Vous pouvez évidemment compter plus que jamais sur mon engagement et ma détermination à vous accompagner et à défendre vos intérêts.

 

 
 
 

Modalités de participation des Français de l’étranger au Grand Débat National :

 

– Les élus, associations des Français de l’étranger ou citoyens peuvent organiser des réunions d’initiative locale dans le cadre du grand débat national.
– A cet égard, les chefs de poste diplomatique et consulaire sont invités à faciliter le grand débat national pour les Français de l’étranger. En cas de sollicitation, ils peuvent notamment mettre gratuitement des salles, en fonction des situations locales qu’ils apprécieront, à l’intérieur des locaux diplomatiques et consulaires, des instituts culturels ou des établissements scolaires français, sous réserve que des garanties de sécurité suffisantes soient apportées par les organisateurs.
– Les citoyens souhaitant organiser ce type de réunion peuvent s’inscrire en tant qu’organisateur sur la plateforme https://granddebat.fr et y trouver les ressources méthodologiques et thématiques nécessaires.
– Nos compatriotes pourront également déposer des contributions sur la plateforme numérique (cette fonctionnalité ne sera opérationnelle qu’en fin de semaine).

 

Un agenda des évènements organisés dans le cadre du grand débat est consultable à cette adresse https://granddebat.fr/events.

Isvebe

2 réflexions au sujet de « GRAND DÉBAT NATIONAL Á L’ÉTRANGER »

FhimaPublié le  5:38 - Jan 21, 2019

J attends de participer audebat

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils