• 00 34 952 372 885
  • info@ufeandalousie.org

Il faut protéger les bars! Ils sont l’âme du peuple »

Il faut protéger les bars! Ils sont l’âme du peuple »

ll faut protéger les Bars…ils sont « l’Âme du Peuple » !

On dit que l’Espagne est le pays où il y a le plus de Bars/ habitant.

« Bares de Barrio o de Pueblo », lieux sociaux de proximité et d’habitués où l on se sent comme à la maison, pour jouer aux cartes, lire le journal ou voir un match de foot,

« Bares de Tapas », lieux de rendez-vous avec les amis ou de rencontres inattendues, où l on peut boire et manger à la fois,

« Bares de Copas », lieux de musique (souvent en live) et de danse….

24h/24 les Bars sont l’ »Âme du Peuple » …

Combien de rendez-vous, de rencontres, d’amitiés, d’affaires, d’histoires d’Amour sont nés au comptoir, alors que l’intention était de rentrer se rafraîchir avec une simple « Caña »…

Combien de solitudes ont trouvé de nouvelles compagnies autour d’ une bouteille de Vin et d’une assiette à partager…

Combien de vies ont pris un sens ou un nouveau chemin dans un de ces lieux chargés de Mémoire Collective ??!!!

« La Farola de Orellana » C/Moreno Monroy

Depuis 1936, un Petit Grand » incontournable du « Tapeo » dans le Centre Historique de Málaga, chéri et régulièrement fréquenté par les Malagueños.

Tu rentres boire une bière  avec quelques olives…dans l’ambiance de l’heure de l’apéro…les plats, sortent fumants et odorants de la cuisine…voilà ce qu on te met sous le nez….

et deux heures après tu es toujours là…après avoir vidé quelques assiettes et autres verres de vin….en grande conversation avec tes voisins de comptoir !!!!

Quelques Tapas traditionnelles et savoureuses :

Pata al horno

Rabo de Toro en salsa de Vino

Papas a la Mala Leche

Pierna de Cordero

Costillas

Tortillitas de Camarón o de Bacalao

Albondigones

Solomillo a la pimienta…..

« La Farola de Orellana II. C/Martínez

Sophie Poujol

Sophie Poujol

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils