• 00 34 666 66 66 66
  • info@gmail.com

La beauté de l’art fractal

La beauté de l’art fractal

Fractale est un mot inventé en 1974 par Benoit Mandelbrot, physicien français d’origine polonaise,

d’après la racine latine fractus qui signifie fracture. Fractale était au début un adjectif: une chose fractale.

Mandelbrot élabora au moyen de l’informatique, des formules qui portent son nom et qui se rencontrent dans les applications d’études sur le “Chaos déterministe”.

Fractale se dit d’objets mathématiques dont la création ou la forme trouvent uniquement leurs normes dans l’irrégularité ou la fragmentation tout comme les branches mathématiques qui étudient ces objets.

La nature offre de nombreux exemples de formes qui présentent un caractère fractal: les flocons de neige, le chou-fleur, le brocoli, les ramifications de nos bronches et bronchioles, et les réseaux hydrographiques etc… (Larousse 2006)

 

Depuis l’invention de Mandelbrot et grâce à l’informatique, un art Nouveau est né.

Cette apparition d’un art virtuel, ouvre des perspectives intéressantes et des sources de réflexions d’un type nouveau.

Les “algorithmes fractales” formules mathématiques, donnent sous l’impulsion de l’artiste inspiré, des images d’une grande beauté.

Artiste peintre autodidacte, Tina Verpoorten, découvrant par hasard l’Art Digital et les nombreuses possibilités qu’apporte l’informatique, fut séduite et décida de se tourner vers cet art nouveau et d’y consacrer tout son temps. C’est ainsi qu’à présent elle donne libre cours à sa passion, la création et l’art digital.

Son atelier est son ordinateur, sa toile est l’écran de son PC, ses outils de travail sont un programme informatique et des formules mathématique qui remplacent les pinceaux et la peinture.

Tous les éléments composant l’image, les formes, les couleurs, la texture, la lumière et les ombres, sont contrôlés par ces formules et l’artiste les dirige en jouant avec leurs paramètres et leurs valeurs numériques.

Elle crée son œuvre en choisissant et en accumulant différentes couches de fractales leur ajoutant transparence et couleurs pour qu’elles se mélangent jusqu’à donner une image finale satisfaisante. Enfin, elle donne à son œuvre la dimension voulue et la charge sur son disque dur pour finalement la faire imprimer sur toile de maître, vinyle ou sur papier photo de première qualité.

 

Isvebe

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils