Aller au contenu

La Biznaga…cette fleur qui n’en est pas une….

LA BIZNAGA….

  CETTE FLEUR QUI N’EN EST PAS UNE…
                                    LA BEAUTÉ FAITE PARFUM….
                                                                LA FLEUR DE FLEURS !!!

En été, lorsque l’après midi se fait moins chaude, le soleil étourdi s’éclipse au soir qui tombe, les couleurs s’adoucissent, les contrastes s’estompent.
Surgit alors la magie d’un parfum suave et entêtant qui envahit tout, couvrant jusqu’aux odeurs si typiques qui flottent dans l’air de Málaga, les encens des églises à l’heure des vêpres où des complies, les amandes, le sucre et le miel des Turrones caramélisés, l’Eau de Cologne citronnée des enfants apprêtés pour la soirée, les effluves d’iode, la friture de poissons, les poivrons grillés sur le pain doré frotte d’ail , imprégné d’huile d’olive…
Soudain apparaissent les Biznagueros, à chaque coin de rue, vêtus de Marengos, le costume traditionnel ancestral des pêcheurs de Málaga, pantalon noir, chemise blanche, “Fajín” (ceinture) rouge, une “Penca” (feuille de Figuier de Barbarie) à la main, surchargée d’un énorme bouquet odorant, blanc et légèrement rosé.
Alors les hommes offrent des Biznagas aux femmes, dans les rues, sur les places, dans les bars, dans les restaurants, sur les terrasses, au spectacle, dans les soirées….pour qu’elles sentent bon !

Aucune ville comme Málaga n’est autant imprégnée du parfum du Jasmin, indissociable de cette belle fleur du Sud, au point d’en avoir fait un de ses plus jolis emblèmes, LA BIZNAGA.

Dans un de ces Patios cachés du quartier de La Trinidad, territoire empli de la mémoire du campement militaire d’Isabelle de Castille lors de la Reconquista de Málaga en 1487, vit MANUEL GUILLÉN NÚÑEZ, « MANOLO », avec sa famille.
BIZNAGUERO, l’un des plus connus et des plus talentueux, qui perpétue la Tradition, apprise de son père.
Sa porte est ouverte au public deux fois par an, au printemps, à l’occasion de « La Semana Popular de los Corralones » et pendant les Fêtes de Noel, à l’occasion de « La Navidad en los Corralones », lorsque 60 Crèches sont exposées dans la ville…parceque son « Corralón » (Patio) est parmi les plus jolis !
Cette fois j’y rentrais invitée, une intrusion bienveillante pour faire découvrir l’histoire et la fabrication de la traditionnelle Biznaga, dans l’intimité des métiers méconnus de Málaga.
Ce matin la , Manolo et sa famille travaillaient à une commande de 150 Biznagas à livrer dans la soirée pour un mariage.

La Biznaga est un héritage des Arabes qui ont introduit le Jasmin dans la Péninsule Ibérique à l’époque Musulmane.
« REGALO DE DIOS » (Cadeau de Dieu)
Une de ses vertus est d’éloigner les moustiques, mais dans les habitudes familières des Malagueños, les hommes offrent des Biznagas aux femmes, comme elles peuvent le faire entre elles.
La Biznaga entre aussi traditionnellement dans la composition des bouquets des Mariées.
La Biznaga de Oro, est devenue le symbole du « Festival de Cine de Málaga », trophée qui prime le film vainqueur de l’année
Cérémonies, anniversaires, anniversaires de mariage, repas, soirées, fêtes, Ferias…sont les nombreuses occasions de faire appel au Biznaguero, pour lui passer commande des petits bouquets odorants, qu’il livre et remet lui même à chaque femme de l’évènement.

LA FABRICATION DE LA BIZNAGA est un travail d’habileté et de patience de toute la famille, et qui demande une longue préparation.
La première étape est d’aller récolter, dans la campagne, le Nerdo, une sorte de Chardon sauvage.
Il est stocké en fagots pendant trois semaines de séchage à l’ombre, pour le durcir et le rendre solide.
Les petites fleurs jaunes en surface de la tête du Nerdo doivent être coupées pour permettre la suite de la fabrication. Les têtes des plantes sont ainsi trempées 12h dans l’eau pour les assouplir et faciliter la coupe.
L’opération de séchage se renouvelle trois jours à l’ombre.
Lorsque la base, le « squelette », de la Biznaga est prête avec ses 60/70 petites piques, la récolte des fleurs de Jasmin peut commencer, au petit matin, alors que les fleurs sont en boutons.
Le Jasmin le plus répandu en Andalousie est le Jasmin Royal. Présent partout et très florifère, ce sont habituellement les habitants des alentours qui permettent aux Biznagueros et à leurs familles de cueillir dans leurs jardins autant de fleurs que nécessaire au quotidien, pendant toute la saison de mi juin à octobre.
La cueillette terminée, les fleurs sont conservées dans des paniers d’osier, et maintenues sous un linge humide.
De retour à la maison, c’est la fabrication des bouquets qui peut commencer.
Les boutons sont insérés et fixés, un par un sur les piques, en commençant d’ un côté et en progressant de façon à garnir toute la tête du Nerdo.
Jusqu’au soir les Biznagas sont régulièrement vaporisées d’eau pour leur garder toute leur fraîcheur.
La suite du travail sera de préparer la Penca, c’est à dire de piquer toutes les Biznagas sur une feuille de Figuier de Barbarie, ce qui en fera un socle solide, facile à transporter ou à poser, les Biznagas formant un énorme bouquet et ne s’abimant pas les unes contre les autres.
En début de soirée les boutons de Jasmin s’ouvrent et libèrent tout leur parfum, laissant dans les rues, derrière les Biznagueros un sillage d’effluves puissantes.

  Une belle statue du Biznaguero, se trouve aux pieds de La Alcazaba dans les “Jardines Pedro Luis Alonso” à côté de la Mairie de Malaga.

PUISQUE C’EST LA TRADITION LOCALE…
POUR TOUS VOS ÉVÈNEMENTS, FÊTES, MARIAGES, CÉRÉMONIES, ANNIVERSAIRES, REPAS, CONGRÈS,SOIRÉES, COCKTAILS…..
PENSEZ Y…
MANOLO PRÉPARERA VOS COMMANDES AVEC SOIN ET VOUS LES RÉPARTIRA LUI MÊME !

DANS LA RUE, PRÉFÉREZ LES AUX ROSES RÉFRIGÉRÉES ET SANS PARFUM QUI ARRIVENT PAR AVION DE LA CULTURE INTENSIVE HOLLANDAISE AU BILAN POLLUTION LOURD , UNE BIZNAGA COÛTE EN MOYENNE 3€, LE PRIX D’UNE ROSE « FABRIQUÉE », NON SEULEMENT ISSUE DE LA NATURE MAIS EGALEMENT PORTEUSE DE TRADITION ET DE SAVOIR FAIRE, UN PATRIMOINE À CONSERVER ! 

…ET ALORS QUE VOUS POUVEZ MAINTENANT EN ÉVALUER SA VALEUR….QUE JE N’ EN VOIT PAS UN EN TRAIN D’ESSAYER DE MARCHANDER !!!

FrenchSpanishEnglish